Civilisation Maya

© Civilisation Maya - 2013

Civilisation mayas
Maya
Mayas
Temples mayas
Sites archéologiques Mayas
Visitez le site

A l’origine, les Mayas étaient divisés en groupes qui partageaient la même tradition historique.

Il en est résulté une similitude dans les manifestations culturelles - encore qu’avec des caractéristiques locales distinctes - des traits physiques semblables et l’utilisation de langues issues d’un tronc commun.

Des études qui ont été faites au sujet de la langue maya, il ressort qu’aux alentours de 2500 ans avant J.C.

Il existait, à l’emplacement de l’actuelle région de Huehuetenango, au Guatemala, un groupe parlant la langue appelée, par les chercheurs, protomaya qui, avec le temps s’est subdivisée en différentes langues mayas.

Avec les mouvements migratoires ultérieurs, s’est constituée toute la zone à l’intérieur de laquelle s’est développée la brillante culture maya.

Ces migrations provoquèrent non seulement la séparation des différents groupes mais aussi les contacts avec d’autres cultures, ce qui explique les points de vue différents concernant le lieu d’origine de la culture maya.

Certains affirment qu’elle a pris naissance dans le nord de l’état actuel de Tabasco et au sud de celui de Veracruz, où les nouveaux venus coexistèrent avec les Olmèques ; d’autres la situe dans les montagnes du Guatemala, où ils reçurent l’influence d’autre cultures, notamment celle des Olmèques.

La culture Olmèque est considérée comme la « culture mère ».

Elle est à l’origine, en effat, de nombreux caractères qui vont marquer de leur empreinte bon nombre d’autres importantes cultures de l’aire mésoamericaine.

Parmi ceux dont héritèrent les Mays, on citera notamment différents éléments architectoniques, le système numérique et le calendrier élémentaire, à séquences vicésimales, qui plus tard a donné le très exact calendrier maya.

La chronologie relative à la culture maya est la même que pour le reste du monde mésoaméricain ; elle est cependant plus précise dans la mesure où l’on a pu déchiffrer ses hiéroglyphes chronologiques et trouver les correspondances avec notre calendrier. (Pour lire la suite, cliquez ici)